Cuve à fioul : nettoyage, dépollution, neutralisation et enlèvement

Dans le cadre de la transition écologique et de la fin de la dépendance aux hydrocarbures, le Gouvernement français a mis en place un dispositif pour accélérer la fin des chaudières à fioul en 2022.

Un décret de loi daté du 11 janvier 2021 interdit désormais l’installation de chaudières à fioul ou à charbon émettant plus de 250 grammes de CO2 par kWh.

Il faut savoir que si une chaudière à granulés de bois produit en moyenne 33 gr de CO2/kWh, une chaudière à fioul rejette en moyenne 270 g CO2/kWh…

Les inconvénients liés au chauffage au fioul sont nombreux :

  • émission importante de CO2
  • vétusté et mauvais rendement des anciennes chaudières au fioul
  • ressource fossile non renouvelable
  • coût important
neutralisation d'une cuve à fioul

Cuve à fioul 2021 : ce que dit la Loi


La nouvelle réglementation du Code de l’énergie et de l’habitat interdisant l’installation de chaudière fioul entre en vigueur le 1er juillet 2021 pour les bâtiments neufs (construction), et le 1er janvier 2022 pour les bâtiments existants (anciens).

Il n’est donc plus possible d’installer une chaudière à fioul et vous devez trouver une alternative de remplacement de votre cuve à fioul. Les propriétaires ont l’interdiction d’installer et l’obligation de changer leur système de chauffage au fioul et de recycler leur cuve à fioul dans l’objectif d’une interdiction totale à l’horizon 2030.

On estime que le remplacement des chaudières correspond à 3 millions d’appareils...

D’ici là, on peut prévoir une interdiction progressive des réparations lourdes des chaudières au fioul, l’augmentation des taxes sur le fioul domestique…


Vous l’aurez compris : mieux vaut ne pas attendre la dernière minute et anticiper dès maintenant en remplaçant votre ancien système de chauffage et en prévoyant de vous débarrasser de votre cuve à fioul ancienne.

Vendre une maison avec cuve à fioul


À l’occasion d’une transaction immobilière chez le notaire, la cuve à fioul non utilisée présente sur votre propriété vendue devra faire l’objet d’une attestation de vidange, dégazage et neutralisation. Ce document devra être obligatoirement remis par le vendeur.

Si la cuve à fioul n’a pas été neutralisée, le vendeur devra en informer l’acquéreur dès l’avant-contrat en précisant que la neutralisation se fera aux frais de l’acquéreur. Les coûts pourront aire l’objet d’une négociation sur le prix de vente.

retirer cuve à fioul

Remplacer sa chaudière au fioul : quelles sont les alternatives ?

Le remplacement des systèmes de chauffage polluants se dirige naturellement vers l'abandon des chaudières au fioul et au charbon, en première ligne de mire.

Elles devront à terme être remplacées par :

  • Chaudière au bois (bûches ou granulés)
  • Pompe à chaleur air-eau ou eau-eau
  • Chauffage électrique

Attention : remplacer votre chaudière au fioul par une chaudière au gaz est une fausse bonne idée quand on sait que le gaz est menacé d’une interdiction progressive dans le cadre de la RE 2020…

Fuel, fioul ou mazout ?

« Fioul » est tout simplement la francisation du mot anglais « fuel ». C’est la même chose… en France du moins.

Dans les pays anglophones, « fuel » désigne les carburants pour véhicules.

Le « mazout » quant à lui est un mot d’origine russe, utilisé pour désigner le fioul de chauffage dans certains pays francophones colle la Belgique, la Suisse, le Canada et le Maghreb. En France, l’utilisation de ce mot a tendance à disparaître.

Peut-on retirer une cuve à fioul soi-même ?

cuve à fioul (9)

Procéder au retrait d’une cuve à fioul vous-même suppose un équipement adapté et une série de précautions plutôt lourdes.

La gestion des cuves à fioul est réglementée par l’article 2 de l’arrêté du 1er juillet 2004 qui dit ceci : « tout abandon définitif (ou provisoire) d’un réservoir doit faire l’objet de dispositions conduisant à éviter tout risque de formation de vapeurs : vidange, dégazage et nettoyage ; comblement du réservoir ; ou retrait de celui-ci ».

Par ailleurs, dans le cas ou le retrait d’une cuve à fioul fait suite à la modification du système de chauffage, l’entreprise ou le particulier qui intervient intervenante engage sa responsabilité et doit s’assurer que les travaux périphériques ont bien été réalisés, dans les règles de l’art.

Si l’enlèvement d’une cuve à fioul est soumis à de nombreuses réglementations, c’est notamment en raison des risques d’incendie (le fioul est un combustible dérivé du pétrole) et d’explosion (gaz). Les risques d’intoxication aux hydrocarbures et pour l’environnement sont également très importants, c’est pourquoi la filière de traitement des déchets agréé doit être respectée à chaque étape, et suppose souvent un matériel lourd.

L’article 28 de l’arrêté du 24 juillet 2004 fixe les règles techniques et de sécurité applicables au stockage de produits pétroliers et au dégazage, qui doit obligatoirement être effectué par un professionnel.

Étapes pour retirer, nettoyer et éliminer une cuve à fioul

cuve à fioul (1)

Les étapes de condamnation d’une cuve à fioul sont exactement les mêmes, qu’il s’agisse d’une cuve aérienne ou enterrée.

Pour une cuve enterrée toutefois, il faudra prévoir en plus des travaux de terrassement avant (creuser) et après (reboucher), ce qui ajoutera une ligne supplémentaire au budget ou à l’équipement de manutention à louer si vous le faites vous-même. Les coûts ne sont donc pas les mêmes.

Les étapes pour retirer une cuve à fioul sont :

  1. La vidange : la cuve doit être vidée par pompe, dans un camion adapté. Cela concerne à la fois le fioul lui-même, ainsi que les boues et hydrocarbures. Les deux doivent aller dans des réservoirs séparés.
  2. Le nettoyage de la cuve à fioul avec un jet haute pression, à l’intérieur de la cuve et sur toute sa surface.
  3. Le dégazage : à faire réaliser obligatoirement par un professionnel agréé. Une fois la cuve vidée il reste des vapeurs de fioul. Une série de tests et analyses doit être faite pour s’assurer que tous ces gaz ont été correctement évacués. Lorsqu’un professionnel réalise cette opération de retrait de cuve à fioul, il vous remet une attestation de dégazage.
  4. Retrait des tuyauteries et des équipements annexes : tous les réseaux au départ e à l’arrivée de la cuve à fioul doivent être soit retirés, soit obstrués et condamnés.
  5. La neutralisation : elle se fait obligatoirement 48 h après les opérations précédentes. Il peut s’agir soit de neutraliser lune cuve a fioul en la rendant inerte, c’est-à-dire en la remplissant de sable ou de perlite. Soit de la découper et de la retirer, en morceaux, avant de la déposer dans un centre de tri et de recyclage adapté. Lorsqu’un professionnel réalise cette opération de retrait de cuve à fioul, il vous remet une attestation de neutralisation.
  6. Un certificat d’abandon et un bordereau de suivi des déchets sont ensuite remis au propriétaire de la cuve lorsque celle-ci est amenée en centre de traitement des déchets agréé.

Nettoyage et dégazage d’une cuve à fioul

nettoyage de cave à fioul

Le nettoyage de la cuve à fioul consiste à vider une cuve à fioul et doit être fait régulièrement lorsque votre chaudière au fioul fonctionne, pour des raisons d’entretien et de maintenance des capacités calorifiques de votre chaudière.

Une cuve à fioul ne contient pas que du fioul ! Avec le temps des boues et hydrocarbures s’accumulent au fond du réservoir et sur les parois et peuvent notamment obstruer les filtres et brûleurs. Il est conseillé de procéder à un nettoyage de cuve à fioul tous les 10 ans au maximum.

Mais nettoyer une cuve à fioul est également une opération indispensable avant de la dégazer et de la condamner.

Le matériel et les équipements nécessaires incluent une citerne de pompage avec stockage séparé du fioul et des déchets.

Voici comment vider une cuve à fioul :

  1. Le pompage se fait au moment où le niveau de liquide est idéalement bas. Si vous le faites vous-même, avant de siphonner une cuve à fioul, utilisez une sonde pour cuve à fioul pour vous renseigner sur le niveau de liquide contenu.
  2. Les canalisations sont déconnectées et le trou d’homme est ouvert pour que le technicien puisse entrer à l’intérieur de la cuve (avec un équipement de sécurité et masque obligatoires).
  3. Les boues et dépôts sont aspirés, grattés.
  4. La cuve est nettoyée au jet haute pression.
  5. Les canalisations sont également nettoyées.
  6. L’eau de lavage est évacuée à son tour dans une citerne à part.
  7. L’entreprise remet ensuite un certificat de vidange valable 48 h maximum, après lesquelles procéder au dégazage devient obligatoire.
cuve à fioul (2)
Le fioul étant déjà un dérivé du pétrole combustible et chimique, il est déconseillé de recourir à des détergents pour « accélérer le nettoyage » de la cuve. C’est donc une mauvaise idée de chercher comment nettoyer une cuve à fioul plastique sans le matériel adapté et avec des moyens « maison ».

Le dégazage de cuve à fioul est obligatoire :

  • avant de démanteler une cuve à fioul
  • avant de procéder à une réparation ou maintenance
  • avant de reconvertir la cuve en citerne à eau

Le dégazage doit obligatoirement être réalisée par un professionnel qualifié. Il n’est pas autorisé de dégazer une cuve à fioul soi-même. Dépolluer une cuve à fioul demande un équipement et un agrément spécifique.

Il existe différentes techniques de dégazage pratiquées par les entreprises spécialisées.

  • Dégazage par ventilation : cette méthode consiste à injecter de l’air sous pression dans la cuve pour chasser les gaz qui sont ensuite récupérés dans une citerne afin d’être retraités.
  • Dégazage par aspiration : avec cette technique, le gaz est aspiré dans une citerne avant retraitement.
  • Dégazage par lavage : après le lavage haute pression et curetage de la cuve à fioul, tout résidu de boues ou hydrocarbures est éliminé par grattage.
certificat conformité cuve à fioul

Neutralisation d'une cuve à fioul

neutralisation cuve à fioul

Neutraliser, dépolluer, ou rendre inerte une cuve à fioul consiste à empêcher que le gaz se reformer en la remplissant de matière inerte absorbante, et à parer à toute éventualité de pollution des sols.

On procède à cette dépollution après le nettoyage et le dégazage, dans les 48 heures, si les propriétaires font le choix de laisser la cuve enterrée.

Le comblement de la cuve consiste à la remplir avec un solide inerte : du sable, du béton, de la pouzzolane ou de la perlite.

L’entreprise qui se charge de cette opération remet aux propriétaires un certificat de neutralisation qui atteste de la mise en conformité avec la loi de la cuve à fioul abandonnée.

En cas de vente du bien immobilier ou du terrain, ce certificat devra être présenté.

Comment enlever une cuve à fioul enterrée ?

cuve à fioul enterrée

On distingue enlèvement de cuve à fioul qui concerne les cuves aériennes et extraction de cuve à fioul pour les cuves enterrées. Attention sur ce point lorsque vous signerez votre devis.

Si votre cuve à fioul est enterrée, vous avez trois solutions :

  1. l’extraire et la découper pour évacuation (retrait de la cuve à fioul). Sachez que vendre votre cuve à fioul aérienne d’occasion est possible, à condition qu’elle soit dépolluée et nettoyée (certificat à l’appui).
  2. la neutraliser et la recouvrir
  3. la transformer en cuve à eau si son état le permet

Bien souvent, les propriétaires de cuve à fioul enterrée préfèrent extraire intégralement la cuve pour s’en débarrasser.

Enterrer une cuve à fioul ou la déterrer suit le même cheminement : il faut s’assurer de la faisabilité au sol, la cuve est donc extraite avec une mini pelle et un engin de levage, puis déposée sur camion-plateau.Des équipements dont disposera un professionnel spécialisé en neutralisation de cuve à fioul.

L’extraction d’une cuve à fioul enterrée se fait uniquement après le nettoyage, et le dégazage.

Deux solutions se présentent ensuite : l’inertage (remplissage de la cuve avec une matière inerte) ou l’extraction et le découpage.

Si la cuve à fioul est difficile d’accès et qu’un engin de levage ne peut pas la sortir, on procède au découpage à l’aide d’une grignoteuse. Les morceaux sont enlevés à la main.

Une fois l’une de ces opérations réalisées, la cuve est emmenée dans un centre de démantèlement et de recyclage et le propriétaire reçoit un bordereau de suivi des déchets et un certificat d’abandon qu’il devra conserver.

Le trou laissé par la cuve peut alors être comblé, ou l’emplacement laissé vide accueillir une cuve à eau par exemple.

Comment transformer une cuve à fioul en récupérateur d’eau ?

pose d'une membrane pour ransformation e cuve à fioul en réservoir d'eau de pluie

Pose d'une membrane pour transformation de cuve à fioul en réservoir d'eau de pluie

Une cuve à fioul enterrée, nettoyée et dépolluée peut être transformée en cuve à eau pour la récupération des eaux de pluie (arrosage du jardin, chasse d’eau…) en respectant certaines précautions.

Seules les cuves en acier peuvent être transformées : les cuves à fioul en plastique ne peuvent pas être ainsi converties.

Transformer une cuve à fioul en récupérateur d’eau de pluie est une solution écologique et économique.

Cette alternative de transformation de l’ancienne cuve à fioul permet d’éviter de gros travaux d’extraction et de terrassement et vous permet d’optimiser un réservoir qui est déjà là.

Pour commencer, il faut suivre toutes les étapes de dépollution : vidange, nettoyage, dégazage…

Ensuite il faut inspecter l’intérieur de la cuve pour vérifier qu’il n’y a pas de porosités, de fuites ou de fissures.

Si la cuve est en bon état, on applique une résine époxy qui agira comme isolant entre l’acier et l’eau.


Si de petites touches de corrosion doivent être traitées, un revêtement polyester sera utilisé en plus.

Après cette étape, le trou d’homme est transformé en plateau hydraulique, et un filtre est posé sur la cuve (filtre de gouttière, filtre cartouche, filtre actif…)

Finalement un dispositif anti remous est placé au fond de la cuve, pour éviter tout risque de brassage des sédiments lorsque l’eau arrive dans la cuve.

Selon la topographie du sol et le volume de la cuve, on posera une pompe en immersion ou une pompe de surface et procédera évidemment à la connexion d’un tuyau d’évacuation depuis les gouttières.



Attention, l’eau collectée ne pourra aucunement servir au réseau d'eau domestique de la maison.

Aides et primes pour enlever son ancienne cuve à fioul

Le remplacement des cuves à fioul étant une initiative gouvernementale, il existe des aides financières pour aider les propriétaires à changer de chaudière et passer du fioul à un autre combustible.

Ces aides financières permettent de changer de chaudière et de dépolluer votre cuve à fioul. Deux opérations qui représentent des coûts élevés.

Les aides à la rénovation énergétique sont essentiellement :

MaPrimeRénov’

Cette aide est ouverte à tous, en fonction des revenus, du code postal, du type d’installation choisi et du nombre de personnes vivant ans le foyer.

La prime varie en moyenne de 1500 à 4500 € selon votre situation.

La Prime Énergie

La Prime Énergie (anciennement Certificats d’Économie d’Énergie) est cumulable avec MaPrimeRénov’ et concerne une partie des travaux de rénovation thermique.

Son montant varie en fonction des revenus, e la nature des travaux, et de l’organisme que vous aurez choisi pour le versement de cette prime (Engie, Total… puisque ce sont les fournisseurs d’énergie qui versent directement cette prime à leurs clients).

Elle peut se situer entre 1200 et 4000 € selon le cas.

L’écoprêt à taux zéro

Jusqu’au 31 décembre 2021, date à laquelle le dispositif se termine, vous pourrez demander un Eco PTZ à votre banque pour disposer d’une trésorerie sous la forme d’un prêt à taux zéro.

Aucune condition de ressources.

Attention : toutes ces aides et primes enlèvement de cuve à fioul et remplacement de chaudière sont conditionnées à l’intervention de professionnels RGE. « Reconnus Garants de l’Environnement ».

Seuls les artisans et entreprises RGE vous donneront le droit à ces subventions ainsi qu’à un taux de TVA à 5,5 %.

Si vous enlevez seul votre cuve à fioul, vous ne serez pas éligible.

Prix de la neutralisation d’une cuve à fioul

Le prix d’enlèvement d’une cuve à fioul dépend de plusieurs critères :

  • Si la cuve est aérienne ou enterrée
  • L’accessibilité de la cuve par le camion de pompage
  • Le matériau de la cuve (acier, plastique)
  • La taille du réservoir
  • Les travaux supplémentaires : terrassement, découpage. Transport vers la déchetterie…

Coût de l’enlèvement d’une cuve à fioul : en moyenne de 500 à 2000 €
Prix de la vidange d’une cuve à fioul de cuve à fioul 600 litres : 150 à 300 €
Prix de la vidange d’une cuve à fioul de 1200 litres : moins de 400 €
Prix de la vidange d’une cuve à fioul de cuve à fioul 1500 l
: 400 à 500 €
Prix de la vidange d’une cuve à fioul de cuve à fioul 2000 litres
: 500 à 700 €
Prix de la vidange d’une cuve à fioul de cuve à fioul 2500 litres
: 500 à 700 €
Prix du dégazage d’une cuve à fioul plastique 1500 l
: environ 400 €
Prix global de dépose cuve à fioul
(Nettoyage, dégazage, dépollution) : 500 à 1300 €
Prix pour faire enlever une cuve à fioul enterrée
: 800 à 1500 €
Prix du simple nettoyage d’une cuve à fioul (sans dégazage ni dépollution)
 : 200 €
Prix du découpage d’une petite cuve à fioul
: environ 500 €
Prix de la transformation d’une cuve à fioul en un réservoir d’eau
: environ 1500 €.
Prix de la neutralisation d’une cuve à fioul
: entre 500 et 1000 €.


Apprenez-en également davantage sur...

devis fosse septique

Comparez les professionnels d'assainissement en ligne