Le bac à graisse (dégraisseur) : complément indispensable de votre ANC

Bac à graisse

Le bac à graisse, autrement appelé dégraisseur ou séparateur à graisse, agit comme un filtre à graisse (graisses, huiles, matériaux lourds) pour les eaux usées provenant de votre cuisine notamment.

Le rôle du bac à graisse : dans quels cas est-il obligatoire ?

La graisse est une des causes principales d’obstruction des voies d’évacuation, ce qui peut engendrer des mauvaises odeurs, un mauvais fonctionnement de votre fosse toutes eaux, voire des obturations et blocages de tout votre réseau d’assainissement individuel ! On voit régulièrement des photos impressionnantes des "montagnes de graisse" formées dans les égouts des grandes villes...

Les eaux-vannes doivent contourner le bac à graisse

Attention: les eaux en provenance des toilettes (eaux-vannes) ne doivent jamais transiter par le bac à graisse : elles sont directement acheminées vers la fosse toutes eaux !


À l’intérieur du bac à graisse, les eaux usées vont se séparer en trois couches : les éléments solides et sables vont se déposer dans le fond du bac pour ne plus en bouger, les graisses plus légères vont flotter à la surface et être bloquées par le bac et les eaux claires au milieu pourront être acheminées via un tuyau un peu plus bas que le niveau de dépôt des graisses, jusqu’à la fosse toutes eaux, ou elles seront dépolluées.

Il existe plusieurs cas dans lesquelles l’installation d’un bac à graisse est obligatoire :

  • pour les habitations qui ont une activité de restauration (chambres d’hôtes par exemple)
  • si la fosse toutes eaux se trouve à plus de 10 mètres de l’habitation
  • si votre habitation est encore équipée d’une fosse septique ancienne génération
  • enfin, certains départements français exigent l’installation d’un bac à graisse dans leur réglementation locale : Paris (Ile-de-France), le département des Hauts-de-Seine, le département de Seine-Saint-Denis et le département du Val-de-Marne notamment
  • si vous exercez une activité professionnelle, agricole ou industrielle


Il existe deux sortes de bacs à graisse : le bac à graisse classique (inerte) et le bac à graisse autonettoyant (automatique)

Le bac à graisse inerte, est un système enterré placé juste avant le réseau d’assainissement. Il se compose de deux compartiments : le débourbeur et le dégraisseur. Ce type de bac un peu daté doit être vidangé tous les mois (le coût de l’entretien peut grimper rapidement). Il est de conception ancienne et actuellement largement dépassé par les bacs à graisse autonettoyants.

Le bac à graisse autonettoyant (automatique) demande moins (ou pas) d’opération de vidange : beaucoup plus petit que le bac inerte, il est automatique, compact, propre et ne dégage pas de mauvaises odeurs. Son prix d’achat est cependant assez élevé, même si son installation est plus simple. Les huiles et les graisses du séparateur à graisses sont récupérées, collectées par une entreprise de recyclage et deviendront plus tard un comburant.

Les bacs à graisses existent en 2 dimensions : 200 (eaux de la cuisine seulement) ou 500 litres (toutes les eaux grises). Les capacités plus importantes sont réservées aux professionnels de la restauration ou de l’hôtellerie.

Le bac à graisse peut être fabriqué avec 3 matériaux distincts : l’acier inoxydable, l’acier revêtu et le matériau composite. Les dégraisseurs en acier inoxydable et en acier revêtu ont une plus grande longévité (30 ans pour l’inox). Le matériau composite sera moins durable et généralement pour les bacs de petits volumes (200 litres).

Installation d’un bac à graisse

  • Le bac à graisse doit être installé dans un endroit ventilé, sans obstruction (buissons, arbustes, haies...)
  • il doit être placé proche de l’habitation, soit à moins de 2 m
  • il doit être également être accessible pour faciliter son entretien
  • il est situé loin des zones de passage ou de stationnement
  • on le pose sur un lit de sable compressé de 10 cm minimum
  • il est possible d’installer un extracteur statique pour rejeter les gaz en hauteur (toit) via un conduit
  • il est nécessaire de prévoir un regard
  • comme pour la fosse toutes eaux, lors de l’installation, le remplissage en eau devra se faire en même temps que le remblayage afin d’équilibrer les pressions
  • le bac à graisses ne doit jamais rester vide. Il est rempli d’eau aussitôt après avoir été nettoyé et vidé des boues et des graisses
  • le bac à graisse est obligatoirement installé par un plombier qualifié ou par une entreprise spécialisée dans la pose des bacs à graisse (se renseigner auprès de votre SPANC).


Prix d’un bac dégraisseur

>  Le prix d'un bac à graisse varie entre 180 et 1 500 €.
> Les bacs à graisse pour professionnels de l’accueil commencent à partir de 600 €.
> Le prix d’installation d’un bac à graisse commence à partir de 450 €.
> La vidange du dégraisseur et son nettoyage sont facturés en général 120 à 200 €.

En même temps que la vidange de la fosse toutes eaux
Vous pouvez profiter de la vidange de votre fosse toutes eaux pour faire celle de votre bac à graisse, cela vous permettra d’économiser sur la prestation, même si la vidange du bac à graisse doit être faite plus régulièrement.

Entretien du bac à graisse

Le bac à graisse doit être vidangé et nettoyé au minimum tous les 6 mois (tous les 3 mois préférablement).

Le nettoyage consiste à retirer les graisses et huiles présentes en surface, ainsi que les déchets qui se sont accumulés au fond. On vidange le bac dans sa totalité, et nettoie les parois avant de le remplir d’eau de nouveau.

Attention : une collecte spécifique et réglementée

Attention, certains particuliers prennent le parti de nettoyer eux-mêmes leur bac à graisse et se contentent de ramasser la croûte de graisse formée à la surface et de la jeter avec les déchets ménagers. Cela est formellement interdit !

Les déchets de type HAU (Huiles Alimentaires Usagées) doivent faire l’objet d’une collecte dans des bidons hermétiques par une entreprise spécialisée, pour être recyclés par un centre de traitement agréé. Il est interdit de les rejeter dans la nature, ou de les évacuer avec les ordures ménagères.

L’installation du bac à graisse est réglementée par le Code de l’Environnement et le règlement d’assainissement départemental.
Le producteur d’un déchet est tenu d’en assurer ou d’en faire assurer l’élimination (article 541-2 du code de l’environnement).
Il est interdit de rejeter les huiles alimentaires usagées avec les déchets ménagers, quel qu’en soit le volume (loi du 15 juillet 1975).

Bac a graisse
Bac à graisse

Petits rappels, pour lutter contre les problèmes d'encombrement des canalisations par les bouchons de graisse : épongez au maximum les graisses de cuisson avant de laver les ustensiles, les conserves à l'huile, le beurre de cuisson ou l’huile de friteuse. Utilisez des essuie-tout ou des récipients prévus à cet effet.


Le bac à graisse (dégraisseur) : complément indispensable de votre ANC
5.6 (93.33%) 3 vote[s]