La pompe de relevage : rôle, coût et installation

Une pompe de relevage (ou station de relevage) peut être utile à la fois si vous êtes reliés au tout-à-l’égout et si vous êtes doté d’un système d’assainissement individuel.

Dans les deux cas, la topographie de votre terrain peut poser un problème de pente, qui ferait que l’évacuation des eaux usées doive « remonter » soit vers le réseau collectif, soit vers votre fosse toutes eaux (celle-ci serait donc placée en haut d’une pente, faute de pouvoir faire autrement).

Pompe de relevage pour fosse septique

La station de relevage se compose de :

  1. une cuve de stockage
  2. une pompe de relevage immergée
  3. une commande de régulation

En quel cas l’évacuation des eaux usées ne peut pas se faire, naturellement, par gravité. Une station de relevage pour votre fosse septique est alors indispensable.

La station de relevage est aussi appelée poste de relèvement par certains professionnels.

Le volume de la cuve dépendra des besoins du logement, comme pour la fosse toutes eaux. La cuve peut être enterrée ou hors sol, dans un local à l’écart.

Le fonctionnement de la pompe de relevage est simple : les eaux usées arrivent par les canalisations dans la cuve de relevage, et grâce à la pompe électrique de relevage, elles sont acheminées soit vers le réseau collectif en hauteur, soit vers la fosse toutes eaux ou votre autre système d’assainissement individuel.

Aucun rôle dans le traitement des eaux

La station de relevage n’a aucun rôle de traitement des eaux, seulement un rôle physique pour permettre à vos eaux usées d’être évacuées correctement vers la filière d’assainissement.

Bien choisir sa pompe de relevage 

Dans la station de relevage, la pompe de relevage pour fosse septique tient un rôle central. Pour bien choisir sa pompe de relevage, il faut déterminer avant tout la granulométrie des eaux à relever.

La granulométrie mesurée en mm définit la taille des impuretés qui doivent pouvoir traverser la pompe hydraulique sans la colmater. Cette granulométrie changera selon qu’il s’agit d’eaux grises ou d’eaux-vannes notamment.

Pompe de relevage exemple

Exemple de Pompe de relevage

Les eaux brutes : principalement les toilettes

Les eaux brutes et fortement chargées sont les plus difficiles à pomper, car elles contiennent papiers, matières solides, etc. Elles correspondent à une granulométrie de 50mmm, caractéristique des eaux-vannes (eaux rejetées par les toilettes).

Ce sont celles qui présentent le plus gros risque de colmatage, pour lesquelles il est préférable de choisir une pompe de relevage dilacératrice, qui broiera les déchets avant de les envoyer vers le réseau collectif ou individuel.

Les eaux peu chargées : cuisine et salle de bains

  • Les eaux peu chargées sont des eaux usées susceptibles de contenir des matières en suspension. On parle ici d’une granulométrie de 20 à 50 mm. 
  • Les eaux claires (eaux de cuisine et de salle de bains) fonctionneront avec une granulométrie faible de 5 à 20 mm, et en général cette fois la pompe de relevage se trouve en sortie du dispositif d’assainissement.

Autre caractéristique importante de la pompe : le débit en litres par minute ou en mètres cubes par heure. Plus la pompe doit évacuer l’eau en hauteur, moins il y a de débit à la sortie.​

La Hauteur Manométrique Totale (HMT) est à respecter impérativement, si vous la dépassez, l’eau n’arrivera pas au point de rejet. Les fabricants ne renseignent pas toujours la HMT, mais une hauteur maximum conseillée.

Le volume utile de la cuve de stockage doit être estimé : un logement de 5 pièces principales requiert une cuve de 100 L minimum.

Très souvent, vous trouverez des ensembles en « kit » de station de relevage avec cuve en polyéthylène et pompe de relevage pour fosse septique. Ce genre de kit ne dépasse pas les 350 litres.

La régulation et les réglages de la station de relevage se font par sondes immergées, qui activent la pompe dès que le volume de remplissage le requiert. La régulation a pour objectif que la pompe ne tourne jamais à vide.

Comment installer une pompe de relevage ?

Le tout est de bien évaluer vos besoins et de ne surtout pas sous-estimer la granulométrie et la dimension de la cuve. Prenez toujours une pompe un peu plus puissante que la capacité totale de votre cuve de stockage pour fosse septique.

Choisissez un débit entre 20 et 90 m3/h et une HMT de 8 ou 9 si la station de relevage doit recevoir vos eaux-vannes.

Poser une pompe de relavage en video

Vous devrez obtenir une autorisation auprès du Service Public d’Assainissement Non Collectif de votre ville avant d’effectuer vos travaux (si vous êtes relié évidemment). Vous pouvez passer par un bureau d’études pour vous assurer de la conformité de votre installation.

Le coût d’installation d’une pompe de relevage par un professionnel dépend de la configuration de votre terrain et du système d’évacuation d’eau à créer ou à aménager. 

La pompe doit être accessible facilement pour les travaux d’entretien et de maintenance.

Optez pour des coudes de canalisation en plastique souple plutôt qu’en PVC.

Voici les règles à suivre pour l’installation d’une pompe de relevage pour fosse septique :

  1. Disposez la cuve de capacité suffisante dans un trou, sur un lit de sable de 10 cm, en vous assurant qu’aucun objet pointu ne puisse l’endommager (surtout si elle est en plastique)
  2.  Assurez-vous qu’elle soit bien arrimée au sol
  3. Fixez un raccord PVC sur chaque entrée à l’aide de colliers métalliques
  4. Branchez le coude d’évacuation sur son support en vous assurant que le joint reste bien en place
  5. Encastrez alors le tuyau en PVC dans le raccord en vous assurant de la parfaite étanchéité de l’ensemble
  6. Fixez des clapets anti-retour sur la canalisation de sortie de la pompe pour fosse septique pour ne pas qu’elle se désamorce
  7. Fixez votre pompe de relevage à l’intérieur de la station de relevage
  8. N'oubliez pas les sondes
  9. Installez une alarme qui vous indiquera si le niveau dans la cuve est anormalement haut ou s’il y a un défaut électrique
  10. Installez la ventilation de la cuve
  11. Testez en faisant couler de l’eau pendant cinq minutes. Assurez-vous q'il n'y ait aucune fuite d’eau
  12. Posez le couvercle de la station de relevage
  13. Procédez au branchement de votre pompe de relevage pour fosse septique

Eau+électricité = danger

Soyez particuliàrement prudent et attentif à ce que les câblages électriques soient étanches, comme dans toute installation dans laquelle eau et électricité cohabitent !

Nettoyez régulièrement les sondes, vérifiez les raccordements électriques, et une fois par an, sortez la pompe de la station pour la nettoyer (n’oubliez pas de couper l’alimentation avant !)

Au besoin faites procéder à une vidange de la station de relevage lorsque trop de boues sont accumulées au fond de la cuve. Profitez-en pour nettoyer entièrement la station à l'eau claire.

Prix d’une pompe de relevage pour fosse septique

Dispositifs de relevage pour fosse septique

Prix

Pompe de relevage

250-1500 €

Station de relevage

2000-15000 € (installation comprise)

Cuve pour station de relevage

100-500 € 

Installation d’une pompe de relevage pour fosse septique

500-1000 €

Entretien de la station de relevage

50-100 € tous les ans

Pompe de relevage vide cave

100-950 €

Pompe de relevage des eaux usées

250-1000 €

Pompes de relevage pour les eaux chargées (eaux-vannes)

450- 2000 €

Électricité pour pompe de relevage de fosse septique

30-200 €/an

On trouve aujourd’hui les divers composants de la station de relevage (pompe, alimentation, câblages…) en grandes surfaces de bricolage, en ligne ou dans les enseignes spécialisées.

Tout comme pour la cuve, il faudra procéder régulièrement à l'entretien de la pompe de relevage pour fosse septique : vidange, nettoyage et remise en eau.


La pompe de relevage : rôle, coût et installation
5.7 (95%) 4 vote[s]